Théatre royal de Namur : début des travaux

Tanguy Auspert

Mai-Juin 2019 – C’est aujourd’hui bel et bien concret : les travaux au Théâtre royal de Namur ont débuté. Après avoir reçu les subsides en novembre dernier, c’est évidemment une étape importante dans la restauration de ce bijou namurois

Le cahier des charges concernant la rénovation du Théâtre royal de Namur a été voté, déjà, en 2017. Le marché a été attribué en mars 2018. Les subsides wallons ont été octroyés en novembre dernier pour un montant de 848.729 €. Bref, c’est un grand pas que celui du démarrage des travaux prévu courant du mois de juin 2019.

Pour rappel, et malgré d’importants travaux effectués entre 1994 et 1998, le théâtre a rapidement fait réapparaitre des signes de fatigue chronique dans les années 2000. Isolation du bâtiment, évacuation des eaux fluviales et sanitaires, vétusté du système HVAC et des menuiseries extérieures, … Les maux du théâtre étaient bien nombreux.

Le plus grave étant les infiltrations d’eau qui menacent les toiles de la grande salle. Des infiltrations accentuées par un mauvais dimensionnement des gouttières qui ne permettent pas d’évacuer les eaux en cas de fortes pluies, avec pour conséquence des débordements sur les façades qui occasionnent de l’humidité sur une bonne partie des murs de l’édifice. Ce problème, déjà diagnostiqué en 2003, serait dû à une malfaçon de l’entreprise chargée de la restauration qui n’aurait pas travaillé dans les règles de l’art.

Au chevet du Théâtre depuis 2008

L’Echevin Tanguy Auspert, préoccupé par le sort du théâtre, s’est efforcé de trouver des solutions depuis 2008.

Ainsi par exemple, le Collège Communal avait décidé en décembre 2008 de procéder à des réparations d’urgence de la toiture en zinc. En raison d’un refus de subvention de la Région wallonne, ces travaux n’ont malheureusement pas pu être réalisés.

En décembre 2009, le projet de renouvellement du matériel de régulation de l’installation HVAC a été attribué pour un montant de 92.000 € TVAC. Quelques mois plus tard, il est également décidé de procéder au remplacement des deux chaudières pour un montant de 33.000 € TVAC.

Restait encore bien sûr à remédier aux problèmes de façades et toitures. En 2010, un marché de travaux de réparations urgentes de toitures est attribué à l’entreprise Satec pour un montant de 64.000 € TVAC. Suite à l’analyse des experts, une action en justice est finalement intentée envers l’entreprise en charge des précédents travaux de restauration, mais n’aura pas permis d’aboutir à une solution.

En 2015, le cabinet P. HD est désigné comme auteur de projet pour les travaux de remise à neuf des toitures.

En cette année 2019, le projet de restauration complète des toitures se concrétise enfin, maintenant que les travaux du Commissariat sont définitivement terminés.

Les critères de sélection visant à désigner l’adjudicataire ont été particulièrement poussés pour cette nouvelle attribution. Une attention spéciale a été, en effet, portée à l’expérience de l’entreprise et à la qualité des travaux à entreprendre. Les entreprises candidates ont dû justifier d'une expérience importante dans la réalisation de ce type de travaux pour soumissionner. Au final, ce sont les entreprises Monuments Hainaut sa et Bajart sa-Golenvaux sprl qui ont remporté le marché.

Plus d’1 million d’euros de travaux

Il concerne la restauration en profondeur des toitures et des façades et se décompose en deux tranches :

- Première tranche (1.009.922 €) : Restauration des toitures du grand Théâtre – charpentes / toitures / isolation / travaux connexes.

Cette tranche concerne la restauration de la toiture de l’ensemble du bâtiment, des maçonneries de la façade avant et du dispositif d’évacuation des eaux pluviales (travail nécessaire afin d'arrêter la dégradation du bâtiment et de son contenu).

Plus spécifiquement, les travaux de toiture porteront sur :
• Démontage des toitures existantes en zinc sur toute la surface des toitures
• Démontage du voligeage et des chevrons sur la toiture du foyer
• Démontage des corniches
• Réparation des structures et du voligeage conservé
• Pose de panneaux isolants sur les structures et sur les voiliges des toitures
• Dépose et repose des lucarnes
• Remplacement du système d’évacuation des eaux pluviales
• Repose d’une couverture en zinc

Les travaux de façade concerneront quant à eux :
• Restauration des enduits altérés
• Restauration des statues
• Protection des ressauts en pierre
• Renouvellement du revêtement de sol du balcon
• Restauration ponctuelle des menuiseries extérieures
• Mise en peinture des nouveaux enduits et menuiseries restaurées.

- Deuxième tranche (257.835 €) : mise en peinture des façades et travaux connexes (restauration des maçonneries des trois autres façades).

La première tranche, ferme, devrait être réalisée en 200 jours ouvrables, soit environ 10 mois.
La deuxième devrait être exécutée dans la foulée.

Il faudra compter sur un peu plus d’un an de travaux.

Théatre royal de Namur : début des travaux

Théatre royal de Namur : début des travaux