Journal La Meuse-Namur: 0/10

Tanguy Auspert

Journal La Meuse-Namur: 0/10
Suite à l’article me concernant publié dans votre édition du 24 décembre 2010 sous le titre "Bulletin des élus. Tanguy Auspert : 1/10", je souhaite, dans le cadre de la législation relative au droit de réponse, rectifier les allégations selon lesquelles : "Tanguy s'est fait prendre la main sur le cornet, en train de raconter à l'institut Saint-Louis quel prix il devait proposer pour remporter un marché public d'un bâtiment".

Une fois de plus, la Meuse laisse sous-entendre que la législation sur les marchés publics n’aurait pas été correctement suivie alors qu’elle ne s’applique pas aux ventes d’immeubles. Une simple lecture du champ d'application de la loi du 12 décembre 1993 aurait permis d'éviter une telle confusion qui équivaut à une côte d'exclusion si la Meuse devait présenter un examen de droit administratif ! A moins, bien évidemment, que la confusion soit volontaire... Poser la question, n'est-ce déjà pas y répondre ?